mardi 2 septembre 2008

Pourquoi je ne suis pas sur ce blog ?

Aujourd'hui on parle de moi et je parle de moi .

C'est la rentrée des classes. Aujourd'hui pour la première fois je vais laisser mon fils dans une salle au milieu d'une horde d'enfants. Je sais qu'il va se ruer derechef vers la caisse de voitures et le garage qu'il a repéré lors de la visite de l'école en juin. J'espère juste qu'il n'y aura pas de moment de panique au moment où nous lui dirons au-revoir.

Ensuite j'irai consoler son père dans un café à deux mètres de l'établissement.

Je profite de cette note de service pour vous dire que je travaille sur de vrais billets et que bientôt j'espère retrouver un rythme plus régulier. J'ai bien conscience d'avoir fait trainer Jeanne mais l'histoire a enfin trouvé son dénouement hier soir. Il ne reste plus qu'à le rédiger.

Le chien est dans une petite impasse mais je pense que deux ou trois soirées me permettront d'en trouver la sortie.

Je vous remercie de vos réponses à ma dernière sollicitation et de votre présence avec moi. Finalement elles étaient si riches qu'au lieu de les résumer j'ai mis un lien dans l'interview pour psychologie.com.

24 commentaires:

Catherine a dit…

Aë, la première rentrée, c'est toujours très dur ... pour les parents. Bon courage à tous les deux.

Nicolas a dit…

Ne laisse pas le père trop longtemps au bistro.

Nef a dit…

Folcoche !

Nicolas a dit…

Je ne vois pas où on parle de toi dans le deuxième lien.

Gaël a dit…

ouais méfie toi des bistrotiers ! ils pourraient profiter de l'état de Balmeyer pour le forcer à boire...

Monsieur Poireau a dit…

Tu n'y es pas dans le deuxième lien !

Pauvre père obligé d'aller oublier cet abandon (temporaire) d'enfant dans un bistrot !
:-)))

Zoridae a dit…

Catherine,

Bouhhhhhhh !

Mais non pas du tout :))

Bon, on vous tiendra au courant !

Nicolas,

T'inquiète ! J'y serai avec lui.

Nef,

Satyre !

Nicolas,

Et bien Michaël ne doit pas encore l'avoir mis en ligne.

Gaël,

Tu crois ? Je surveillerai tu as raison !

Monsieur Poireau,

Patience pour le lien !

En fait on a prévu cela depuis longtemps. Boire un café et parler de l'avenir pendant que notre premier enfant fait sa rentrée à l'école...

Dorham a dit…

Purée, y en a qu'ont de la chance. Ma femme est au boulot. A. change d'école, c'est comme la première fois vu que ce n'est que la seconde. Je suis seul avec Mao, la plus petite qui entre en crèche la semaine prochaine, on a bouffé du riz micro-ondables (c'était proprement dégueu) et pendant qu'elle siestera je compterais les minutes, les secondes jusqu'à 16h20 !

Chienne de vie ! :)))

Zoridae a dit…

Pauvre Dorhamounet ! Tu as l'air tout inquiet !

Didier Goux a dit…

Ve être temps qu'ils apprennent la vie, tous ces p'tits cons !

Zoridae a dit…

Didier,

Lesquels ? Les parents ou les enfants ?

balmeyer a dit…

Même pas mal. Même pas peur. T'façon j'irais au bistro (enfin, en langage Zoridae on dit un café) pis je boirai des demis, pis je reviendrai à l'heure des papas (oui j'ai travaillé dans des écoles et j'en ai ma claque bordel de l'heure des mamans) et pis je leur casserai leur gueule à tous, bande de nazes, mon fils ma bataille fallait pas qu'elle s'en aille ohohoho les juges et les lois ça m'fait peur...)

...

Michael a dit…

Voilà, cette fois l'interview est en ligne depuis quelques heures. J'ai un peu trop dormi ce matin... Désolé.

Zoridae a dit…

Merci Michaël !

Dire que je n'ai pas osé suggéré que tu faisais la grasse matinée ! C'est une honte ;) !

Dorham a dit…

Didier,

vous avez raison. et Zo a tout compris en vous répondant de cette façon...

Marc a dit…

J'ai connu les rentrées. J'ai un souvenir fort de la rentrée en 6 iéme. Pour la primaire j'étais moins là. A bientôt.

Didier Goux a dit…

Dorham : Zoridae a toujours raison (je ne contrarie jamais les rouquemoutes, je tiens à ma peau).

Catherine a dit…

Zoridae, comment s'est passé la première journée de Kéké ? Et le père, il va bien ?

Zoridae a dit…

Dorham,

:))

Marc,

Oui, ces choses là, àa marque !

Didier,

Que sont les rouquemoutes ?

Catherine,

Le père va mieux que ce matin et moi moins bien. Kéké est épuisé. (Je n'ai le droit de rien dire car le père veut écrire un billet :))

Nicolas a dit…

Que sont les rouquemoutes ? Heu... Les teintes ?

Monsieur Poireau a dit…

Belle interview !
Pour l'anecdote des araignées, j'ignorais ce détail ! Ca fait très Tim Burton dans mon imaginaire, du coup !
:-)))

Didier Goux a dit…

Rouquemoute : terme san-antonionesque pour rousse, rouquine...

Marie-Georges Profonde a dit…

Ce fut donc une rentrée en douceur pour lui, c'est bien. J'ai vu les petits de mon école du mardi effectuant une journée complète, c'était pour certains le désespoir le plus absolu. Une journée de pleurs et autres cris déchirants. J'espère que Balmeyer a pu sécher ses chaudes larmes avant de récupérer le petit. Sinon, tentez également les petites voitures :))

Tifenn a dit…

Et voilà. Ils sont loin nos petits, ils sont partis grandir ailleurs. Et nous? nous, on se pose, on se repose, et on revit, aussi. Enfin, je suis encore au stade 1. Réaliser cette nouvelle solitude!