mardi 15 janvier 2008

Le problème avec Calliope

Le problème avec Calliope c'est qu'elle ne se rend pas compte.


La dernière fois que je l'ai vue, elle m'a appris, dans une même conversation, qu'elle n'avait pas pu aller à l'enterrement de la mère de son meilleur ami pour cause de budget serré et qu'elle avait enfin trouvé la boîte de LEGO qu'elle voulait offrir pour Noël à son fils de 18 mois .

Puis elle m'avoue qu'elle l'avait payée 100 euros c'est cher mais ça vaut le coup, la boîte est énorme !

Le train pour aller dans la région lyonnaise, avec la carte Enfant Plus lui aurait coûté moitié moins je pense.

Ce matin je téléphone à Calliope et elle me dit :
"Oh j'ai pensé à toi hier, c'est drôle que tu m'appelles ce matin !"

Je souris, c'est toujours sympathique lorsqu'on vous dit qu'on a pensé à vous. Néanmoins, une vague appréhension me fait froncer les sourcils : j'ai entendu tinter dans la voix de Calliope une jubilation suspecte.

"Tu n'as pas regardé la télé hier soir, sur la 6 ?
- Non (Je pense en mon for intérieur que si Calliope s'intéressait vraiment à moi, elle saurait que je ne regarde jamais la télévision, et que si je passais outre cette habitude ce ne serait certainement pas pour regarder la 6).
- Eh bien il y avait une nouvelle émission. Pour les gens endettés.
- Ah ! (Je sens que je ne vais pas aimer la suite de la conversation).
- La présentatrice les accompagnait au supermarché et c'était terrible, ces gens-là n'achetaient que des marques...
(J'ai déjà parlé de l'exaspérante manie qu'a Calliope de cataloguer les gens : après avoir vu que j'achetais des compotes Andros pour mon fils, elle en a déduit que je n'achetais que des produits chers - cela dit, j'ai vu ce soir que les compotes en question avait pris 40 cents d'augmentation depuis la semaine dernière.)
- Et tu as pensé à moi ? Tu sais, nous avons mangé des pâtes pendant trois jours parce que la banque a tardé à encaisser ma paye minable, que mon directeur a tardé à me verser. Alors Zozo a été follement heureux ce matin de manger une compote ED.
- Eh bien (Calliope bafouille, s'embrouille )... Tu sais, il y avait une autre femme, elle ne pouvait rien refuser à ses enfants, ils voulaient un ordinateur, elle leur achetait un ordinateur, etc.

J'aurais pu dire à Calliope que lorsque Zozo réclamait quelque chose à manger, maintenant, il disait automatiquement Non y'en a plus. Et que son visage s'illuminait quand on lui apprenait que si, on avait pu en racheter.
Mais je n'avais plus envie de discuter.

Vendredi, nous nous étions appelées brièvement et Calliope m'avait expliqué qu'elle ne savait plus où elle en était avec son mari :
"Je ne supporte pas qu'il me touche, qu'il m'embrasse, cette nuit la petite s'est réveillée alors que je venais de me coucher et j'ai piqué une crise, je voulais partir, j'ai boxé mon oreiller pour ne pas hurler, je suis épuisée, j'ai l'impression de ne pas avoir dormi depuis deux ans, c'est vrai je n'ai pas pensé à moi en lançant un deuxième, je n'ai pensé qu'à mes enfants, je voulais qu'ils soient proches. Et lui, au lieu de me réconforter, il me balance Non mais t'es tarée, tu devrais te faire interner ma parole ! Ce matin, quand il est parti au travail, on ne s'est pas adressés la parole et depuis j'ai essayé de l'appeler trois ou quatre fois et il ne décroche pas."

Aujourd'hui, j'ai attendu qu'elle m'en parle mais elle a ri :
"Oh on a passé un excellent week-end, on est allés acheter le coffre à jouets, il ne manque plus que des étagères pour compléter. Puis on a fêté Noël chez ma belle-famille et on eu pleins de cadeaux."

Calliope trouve son réconfort dans la possession.

18 commentaires:

Nicolas a dit…

Quelle Calliope !

nea a dit…

ah tiens elle a regardé cett émission LA^^

claude a dit…

C'est très triste cette chronique et criant de vérité...Malheureusement!

frisaplat a dit…

Calliope fait partie d'une grande majorité
quand je vois tous ces gens qui courent et se battent pour les soldes (et ce n'est qu'un exemple)
au final, de mon point de vue je trouve ça triste, mais je me dis qu' ils doivent être plus heureux que d'autres, qui se posent plus de questions

yelka a dit…

Comment ça tu achètes des compotes Andros ??? Mais tu n'as pas honte ?
uhuhuh

Comme dit frisaplat, malhuereusment c'est une grande majorité des gens qui se "remplissent" comme ils peuvent... et que penser ou faire lorsqu'un président bling bling exhibe rollex, eurodisney, et augmentation de salaire ??

Est-ce que quand on a plus rien on retrouve des valeurs plus humaine? est-ce qu'on est plus heureux lorsqu'on possède plus de choses ?

balmeyer a dit…

J'aurais une solution : il faudrait mettre des grandes tartes dans la figure. Mais hélas, ce n'est pas toujours très bon pour l'amitié.

Mais au fait, ces remarques de Calliope, n'est-ce pas comme des tartes dans ta figure à toi ? :)

Lila a dit…

J'ai aussi des gens comme ça dans mon entourage, ça me fait rapidement suffoquer...

Tietie007 a dit…

Difficile d'échapper à la dictature des marques !

Zoridae a dit…

nicolas,

Ouais, du coup j'ai annulé notre soirée prévue.

nea,

Je t'avais dit que ton billet avait ravivé ma colère.

claude,

Comme ça fait du bien de l'écrire !

frisaplat,

Il ne sont pas plus heureux car, comme on ne peut répondre à toutes les questions, on ne peut tout acheter. Enfin sauf peut-être notre président. Mais ça c'est une autre histoire.

yelka,
Tes questions sont très intéressantes, troublantes et je suis vraiment triste de répondre -sans me tromper - non aux deux.

Balmeyer,

Rendre claque physique contre claque morale, hum, je suis tentée.

lila,

le pire, ce sont les personnes qui ne s'interrogent pas sur les bourdes ou les méchancetés qu'elles peuvent dire...

tietie007, Bienvenue ! Les pommes-chataignes n'existent que chez Andros et mon fils en est fou ...

yelka a dit…

eh bien... je crois qu'effectivement tu as raison, sauf si l'on est quelqu'un d'humain et/ou de peu matérialiste à la base... non ?

mc a dit…

Très belle "peinture" d'une personne moderne, dans le coup , il y a beaucoup de gens comme elle qui vive sur la planète " mes possessions".

Zoridae a dit…

Yelka,

Je crois que quand on n'a plus rien, on ne pense qu'à survivre, quitte à frôler l'animalité...

mc,

Merci pour le compliment.
Mais attention je ne fustige pas Calliope parce qu'elle aime acheter... Je trouve triste qu'elle se serve de ses achats pour oublier ses problèmes de couple, c'est surtout ça.
Je ne prétends pas ne pas aimer posséder. Je suis très conservatrice et les livres s'empilent chez moi...

mc a dit…

je ne fustige pas Calliope , je la trouve même plutôt humaine car elle exprime à sa façon une certaine forme de mal-être ambiant et on (la pub) lui fait croire que d'avoir plus lui donnera le bonheur. Je la considère comme une victime, plutôt car nous ne sommes pas à égalité , nos réactions à nos problèmes sont à la mesure de ce que nous pouvons faire . Et je dirais qu'elle fait du mieux qu'elle peut .
je suis de moins en moins conservatrice mais , je garde aussi des choses utiles ou non !Mais d'avoir tant bougé m'a donné envie de faire le tri , c'est trop fatiguant à la longue de toujours tout emmener avec soi.
c'est aussi pour le côté pratique que je suis devenue moins conservatrice .

Anonyme a dit…

Le probleme de Calliope. c'est qu'elle regarde ailleurs pour na pas voir... comme nous tous, plus ou moins.
Je suis bien plus embété par tes Problemes que par les siens...

Ash

Monsieur Poireau a dit…

Pourquoi les gens, Calliope mais essentiellement les femmes, me semble-t-il passent-elles leur temps à se comparer ainsi ?

Ce que choisit l'autre, qui est différent de ce qu'on choisit, pourquoi serait-ce moins bien que nos propres choix ?

Remarque : Calliope a l'air assez douée pour les comparaison en négatif ! :-)

Dom a dit…

Dernièrement, j'ai redécouvert un mot : Toxique.
Il est simple, clair, direct et surtout depuis, il guide mes choix.
Tous les gens, qu'ils soient de mon sang, de mon passé, de mon cercle, ou pas qui me sont toxiques sortent de ma vie.
C'est curieux, mais cela fait un bien fou de ne plus avoir à faire semblant, d'avoir des rapports sains avec les autres, parce que forcément, une fois que tu as viré tous les toxiques, ne restent que ceux avec qui tu redécouvres un autre mot : échange.

balmeyer a dit…

J'approuve ton commentaire Dom. Toxique, voilà un mot parfait.

Zoridae a dit…

mc,

Merci pour ces précisions.
J'écris parfois des billets acerbes sur des personnes de mon entourage mais ce n'est pas parce que je les juge - ni parce que je veux qu'on les condamne avec moi. C'est juste que j'essaie de les comprendre, d'accepter la façon dont elles se comportent...
Sinon, tu as bien de la chance de voyager léger.

Ash,

Ne t'inquiète pas. Ecrire ses problèmes permet de les tenir à distance, tu ne trouves pas ? Et parfois, sur mon écran j'arrive même à les trouver beaux...

Monsieur Poireau,

Je ne saurais répondre à tes questions. Je crois que Calliope cherche simplement à se situer dans le monde. Et la place qui lui est assignée pour l'instant, ne lui convient pas vraiment.

Dom,

Comme Balmeyer, je trouve le mot "toxique" super juste. Comme je t'admire d'avoir su éloigner ces personnes de ton entourage. Pour l'instant je trouve des excuses, je justifie mais je sais qu'un jour j'aurai cette force !