lundi 26 janvier 2009

La piqûre

Dans la salle d'attente il n'y avait plus que quatre chats accompagnés de leur maitresse quand elle est entrée, serrant contre elle un sac souple.

Elle s'est présentée à l'accueil annonçant d'une voix curieusement forte que Ruby, son chat, avait rendez-vous à 9h45, pour une piqûre puis elle s'est assise, le sac sur les genoux. A l'intérieur, l'animal a miaulé une fois mais elle ne l'a pas regardé, ne lui a pas parlé. Je l'ai fixée quelques instants, frappée par son expression fermée, son regard aux abois en me demandant si son chat avait des problèmes de reins ou si on lui faisait des piqûres de vitamines, un vaccin ; enfin, gênée mais incapable de savoir pourquoi, j'ai détourné les yeux.

Raskasse, sur mes genoux, faisait impression avec son énorme bandage en forme de maillot et son cathéter accroché à une patte :
"Le pauvre, s'est excalmée la propriétaire d'un Chartreux imposant, qu'est-ce qu'il a ?
- On lui a enlevé une tumeur abdominale, samedi, ai-je articulé, avant de déglutir péniblement.
- Il a quel âge ? a demandé une dame âgée en face de moi.
- Il aura 14 ans en avril...
Le silence a pesé quelques instants dans la pièce. Il me semblait contenir plus de menaces pour l'avenir de mon chat que les pronostics pessimistes effectués par l'infirmière après l'opération. Les mains s'affairaient dans les fourrures ternes, les bouches murmuraient aux bêtes des paroles rassurantes.
La dame âgée a repris la parole :
- Le mien aussi a 14 ans, a-t-elle avoué, sans sourire.
- Oh ! Il a l'air en forme, qu'est-ce qui lui arrive ?
- Hier il n'arrivait plus à marcher. Il titubait et ne soulevait plus son bassin..."

Un ronflement étrange a alors interrompu notre discussion. Nous avons tourné la tête avec appréhension. Une main glissée à l'intérieur du sac de Ruby, l'autre appliquant son écharpe bleue sur sa bouche, sa maitresse sanglotait. Ses lunettes s'étaient embuées, son visage paraissait dévasté et quand elle reprenait son souffle son nez produisait ce bruit grotesque. Tremblante, j'ai serré doucement Raskasse contre moi...

Illustration : Marion Peck

19 commentaires:

Didier Goux a dit…

Sans vouloir jouer les consolateurs à deux balles, 14 ans, pour un chat, ce n'est pas si vieux que ça.

Sinon, pour les crises de larmes chez le vétérinaire, j'ai donné. Et donnerai probablement encore...

Nicolas a dit…

Chat va ?

Aude a dit…

J'ai longtemps gardé le vétérinaire qui s'occupait de mes animaux quand j'étais petite. Je faisais les 100 km sans ciller tellement j'avais confiance en lui puis il a pris sa retraite et je ne sais plus à quel vétérinaire me vouer!

Gaël a dit…

Raskasse ? c'est mignon comme nom...

charlemagnet a dit…

les pauvres matous...!!

Zoridae a dit…

Didier,

Ce n'est pas tant l'âge que la tumeur qui est dangereux... Mais nous croisons les doigts pour qu'elle n'ait pas eu le temps d'émettre des métastases...

Je n'ai perdu qu'un chat, je l'avais eu de 1 an et demi jusqu'à 19 ans et ça a été très dur... Malgré tout, ce n'est pas moi qui l'avait emmené chez le vétérinaire pour sa dernière piqüre mais ma mère...

Nicolas,

Je ne sais pas...

Aude,

Nous avons de la chance, le nôtre a été formé à Alfort, il a l'air très compétent...

Gaël,

Un nom de poisson rouge pour un chat roux. On l'appelle aussi Kaskasse, Raskachon... Entre autres.

Charlemagnet,

Oui :(

Doume a dit…

c'est très bien dit comme tu le dis... Capucin notre chat de 18 ans... est parti après une vie entière d'attention, il avait un problème de vessie toute sa vie mais notre espoir, surtout celui de mon épouse, sa "maman"... l'a porté...il a été notre troisième enfant... quatre ans bientôt...
bonne soirée - serre fort Raskasse !

Catherine a dit…

Pas drôle, il y a comme des mauvais souvenirs qui remontent. Vous nous direz s'il va mieux ?

Didier Goux a dit…

Aude : le début de votre première phrase m'a, durant une seconde ou deux, donné à croire que vous faisiez du baby-sitting en gardant votre vétérinaire.

Cela m'a un peu surpris. Puis, je me suis réveillé.

Zoridae a dit…

Doume,

Comme j'aimerais que mon gros chat roux (plus très gros mais bon...) atteigne l'âge de 18 ans !!!
(Capucin c'est très joli !)

Catherine,

Oui, je vous le dirai !

Didier,

Et comment appelle-t-on les lapsus de lecture ? Vous devriez inventer un mot...

Leiloona a dit…

Outch'. La tension est palpable.
Je me retrouve un an en arrière ...

Tu nous tiens au courant pour ton chat ? ( La mienne a vécu 3 ans après une première ablation mammaire.)

Tifenn a dit…

Alors question chat...vu ce qu'il y a chez moi..parlons peu mais chien: mes parents ont deux gros toutous qui survivent à leur ablation de tumeur...ils ont 14,ans, les chiens.
Y a un chat aussi. Il dort sur les chiens. Doivent pas être en forme...ai-je besoin de rajouter, que ce chat c'est nous qui l'avons donné à mes parents, qu'ils l'ont prénommée Capucin e(oui, bon) et qu'en fait, ils savent depuis hier que c'est un chat. Z'ont un problème de prénom...

Marc a dit…

Salle d'attente et pleures chez le vétérinaire je connais. Mais, mes larmes retenues étaient plus pour la peine de ma femme et ma fille que le chat lui même. Aussi je pense à toi.

Natalys a dit…

Merci beaucoup, bon début de journée à toi aussi....

Eric citoyen a dit…

Depuis hier, je n'arrive pas à commenter ... voilà.

Dorham a dit…

Natalys,

y a pas de mal :)

(je sais pas hein...on sait jamais)...

---

Zo,

Ben...je sais pas quoi dire, là. C'est comme une grande répétition pour nous tous (oulalalalala, je suis mal embarqué, là)...

Je dévie le sujet.

Sais-tu, j'ai relevé une faute de frappe dans ton texte mais je la trouve super. Tu as écrit "excalmée" ou lieu d'exclamée.

Moi, ça m'arrive tout le temps d'être excalmé :)

(ouf...)

(pour noyer le poisson, je vais peut-être en faire un billet...)

Marie-Georges Profonde a dit…

Je vais dire la même chose que tous ceux qui ont connu ces grandes tristesses-là... Mais y'a quand même de l'espoir ! Et puis, mieux vaut avoir un chat roux qu'un Gérard Blanc. Oui, je sais où est la sortie. Mais avant : je trouve l'atmosphère de salle d'attente très bien rendue dans ton texte, avec les gestes, les échanges, les silences...

Zoridae a dit…

Leiloona,

Tu me donnes de l'espoir... Oui je donnerai des nouvelles ! Pour l'instant ça a l'air d'aller... Il a retrouvé son bel appétit et il ronronne quand on le caresse !

Tifenn,

Toi aussi tu me donnes de l'espoir, merci :)
Ah alors Capucin, Capucine ce sont des prénoms de chats ? J'ai un ami qui a une fille nommée Capucine... Mais je crois que c'est vraiment une fille !

Marc,

Merci pour tes pensées Marc... J'espère ne pas connaître ça avant longtemps...

Natalys,

Oh !!! Désolée...

Eric citoyen,

C'est gentil d'avoir commenté quand même...

Dorham,

Arrête d'embêter ma copine ! ;)

Oui, la grande répétition dans tous les sens du terme. C'est idiot, hein, Natalys justement m'a dit "ce n'est qu'un chat !" mais à travers sa maladie je revis des drames qui ont touchés ou touchent des proches. A travers mes larmes, je revis des deuils douloureux...

Oh oui ! Un billet (sur excalmée ou sur les animaux ?)

Marie-Georges,

Oui, depuis que j'ai vu le vétérinaire j'ai de l'espoir... C'est tout bon ou très mauvais... Je choisis de croire au très bon...
Je suis contente si vous êtes plusieurs à trouver l'atmosphère bien rendue. Je trouvais que ce billet n'avait guère d'intérêt à part pour moi et mes proches...

Catherine a dit…

Oui, oui, très bien rendu. J'ai tout de suite senti le drame chez la dame au visage fermé.