mercredi 22 octobre 2008

Blog et Vie Privée

[Contribution de Nefisa]


Il y a quelques temps déjà, Zoridae m'adressait un mail commençant par ces mots:

"Bonjour ordure,"

Cela montre qu'elle me connaît suffisamment pour savoir que je suis très à cheval sur l'utilisation d'une formule de politesse en début et en fin de correspondance.

D'ailleurs, avec la constance qui la caractérise, elle concluait le mail par :

"Bonsoir prout."

Preuve s'il en est qu'elle ne discerne pas si bien que ça les multiples facettes de ma personnalité. Je ne pète pas moi. Madame.

Le contenu de sa missive m'apprenait qu'à la suite du tri de milliers de candidatures et de longues délibérations, je faisais partie des heureux finalistes du grand concours : "Ecrivez sur le blog de Zoridae à sa place."
Je ne vous cache pas que je trouve ceci d'une flemmardise aberrante, mais comme c'est une copine, je n'ai pas refusé. J'aurais pu, quand on voit qu'en plus elle impose le sujet.

Blog et Vie Privée.

Me v'la bien lottie. J'aurais aimé avoir blog et immigration, blog et tronçonneuse (elle m'a aussi imposé ce mot là), ben non. Blog et vie privée! dans les dents.

Bon gré, mal gré je m'y suis collée.

Paraît que lorsqu'on écrit un texte argumentatif de ce genre on commence par une accroche, ça c'est fait, vient ensuite une présentation du sujet, ça aussi c'est bâclé, et enfin on définit les termes du sujet et on restreint à une problématique. Tiens, ça me rappelle la glose que je me farcissais en droit.

Un blog : ça ne se mange pas. C'est un enchevêtrement de pixels sur votre écran d'ordinateur, ça raconte des trucs avec des lettres, des images, du son. C'est issu des cerveaux d'un aréopage de représentants de l'espèce humaine et animale.

-- Aparté --

A propos de cette dernière phrase, d'aucuns s'étonneront, peu d'animaux en effet maîtrisent l'utilisation de l'Internet. Cependant, je n'exclue pas que certains chiens bloguent pour leur maîtres, ça expliquerait beaucoup de choses, comme les skyblogs par exemple, où des chiens battus se foutraient ouvertement de la gueule de leur maîtres en créant des blogs affligeants à leur noms. Et des koalas bloguent aussi, sinon comment justifier cette recrudescence de photos de marsupiaux mignons sur le net, c'est une conspiration koalesque ). Bon, on s'en fout en fait.

-- Fin de l'aparté --

Passons à vie privée. C'est tout ce qui n'est pas public. En fait, réfléchissons un peu : C'est tout ce que vous ne souhaitez pas voir rendu public. Conséquemment, dès l'instant où vous divulguez volontairement des informations sur vous (l'heure à laquelle vous allez au toilettes, votre dernière visite chez le vétérinaire, une photo de votre cellulite ) ces informations font partie de votre vie publique.
Je ne traiterais donc pas de la manière de gérer l'étalage de sa vie privée sur un blog, puisque je viens de démontrer que ça n'était pas le cas. (en fait il y a beaucoup à dire sur l'étalage de sa vie tout court sur le net et comment le gérer, mais ce n'est pas le sujet, vous pouvez aller lire là, ça couvre le sujet )
Il reste dans la problématique Blog et vie privée, la vie privée de ceux qui vous entourent. Par exemple si la Yaya apprenait le français et venait lire mon blog, je suis sûre qu'elle serait loin d'être ravie, elle me foutrait dehors à coup de balai et j'en serais réduite à dormir dans le poulailler et à tuer les chats pour me faire une couverture de leur fourrure. Et si un jour le fils de Zoridae lit le blog de son père, il risque de ne plus jamais oser sortir de peur de se faire lapider. Là encore il y aurait beaucoup à dire mais ça ne m'intéresse absolument pas de développer.

-- Aparté --

On comprendra maintenant aisément pourquoi je n'ai pas fait de longues études, vous me voyez sortir à mon directeur de thèse : Oui, bon, là sur l'évolution du marché des yaks au Turkménistan et son influence sur la courbe des prix du pétrole en Thaïlande, il y avait beaucoup à dire, mais j'ai eu la flemme alors j'ai mis une photo de koala à la place, c'est mignon." Non, sérieusement, ça ne se fait pas.

-- Fin de l' aparté --

Bon ce qui fait que je me retrouve avec rien. Je viens de vider de son sens la problématique blog et vie privée.
Peut être qu'en la retournant j'en extrairais une petite goutte. A tiens oui, ça fait vie privée et blog. Voilà qui nous fait voir les choses sous un autre angle.
Un carnetiste (ça vient d'entrer dans le dictionnaire, autant l'utiliser au moins une fois) a une vie à côté du blog, à moins d'être un nerd fini - pardon, un geek, parlons français. - qui passe sa vie devant son ordinateur à bouffer des chips et regarde des épisodes de Buffy et Xéna entre deux billets sur le dernier navigateur à la mode.
Le carnetiste a un partenaire, des parents, des gniards, un boulot, des loisirs et des rendez-vous chez l'oculiste. Oui ! au moins tout ça. D'ailleurs c'est une parade de blogowar, ça revient tout le temps, dès qu'on est à court d'argument : "j'ai une vie moi, je ne pense pas qu'au blog, vous êtes tous des décérébrés, je suis la meilleure ! point barre ! " (oui c'est un argument de filles surtout) .

Or blogger prends du temps, au moins si on engage pas des nègres comme le fait Zoridae, ou même Jegoun que je soupçonne de payer ses compagnons de débauche pour pondre des billets à sa place, c'est pas possible un tel débit.
Il faut avoir une idée de billet, trouver le ton, développer le contenu, trouver les vannes ou le mot juste qui fera continuer le lecteur (je parle de bloggeurs qui savent faire des phrases, pas de skybloggeurs entendons nous bien), il faut prendre soin de ses listes de liens, de la déco du blog, poser des commentaires chez les voisins, répondre aux siens, bloguer, (tiens, ils n'ont pas mis carnetiser dans le dictionnaire, que faut-il dire ? ) surveiller les statistiques et les classements pour savoir si on est célèbre et z'influent (quand on veut l'être, c'est pas obligé non plus, mais ça ajoute un peu de piment).
Bref, une activité chronophage comme on les aime. Or tout le monde ne tartine pas sa page au boulot, je vous assure ! On peut donc s'interroger sur la répartition du temps d 'ordinateur chez les couples. Et les petits désagréments inhérents à la tenue d'un blog :

"Chéri, j'ai envie de toi, maintenant, tout de suite sur la machine à laver !"
" Pas maintenant poulette, j'écris un super billet sur comment j'ai marché dans une crotte ce matin."
"Bon, Chéri, je te quitte."
" Oui, oui, attends, je réponds à un commentaire de bisounours43."

En plus du temps effectif passé à bloguer. Il y a le temps passé à en parler qui peut avoir des conséquences désastreuses sur la vie privée.

"Comment ça va aujourd'hui"
"Ben t'as pas lu mon blog?"
" Ton quoi ?"
"Mon blog, tu lis pas mon blog ? je te retire de mes contacts msn, @+"
"Je suis en face de toi, blaireau "

ou

" Ah tiens hier sur mon blog j'ai eu un troll, j'ai trouvé son IP, mais il en a changé avec Tor, j'ai envoyé un mail à mon hébergeur mais ils ne peuvent rien faire. "
"..."
"Je vais sûrement changer de plateforme et d'URL mais je n'arrive pas trouver comment exporter mes archives en FTP. "
" Bon , euh c'était sympa de te revoir, mais je crois que j'ai laissé mon hamster dans le micro ondes, à la prochaine"


Oui forcément, vous êtes dans votre petit monde, de quoi vite passer pour un taré nombriliste accroc au virtuel (demandez à ma sœur ) .

En plus de ces cafouillages sociaux, il y a le temps passé à penser à ce que vous allez écrire, et cette nouvelle vision du monde.

-- Aparté --

Pourquoi elle nous parle de pensée ? on s 'en fous, nous parlons de vie privée. Il se trouve qu'en ce qui me concerne, ce que je pense, mes opinions diverses et mes questionnements profonds, c'est ce que je définis comme ma vie privée, justement les choses que je ne mettrais pas facilement sur mon blog.

-- Fin de l'aparté --

"Oh un chat, je pourrais raconter sur mon blog qu'aujourd'hui j'ai vu un chat et oh tiens, la voisine et si je racontais que j'ai vu la voisine et oh la voisine tape le chat je pourrais dire que la voisine est une...oh un type aveugle je vais pouvoir sortir ma blague sur l'aveugle qui rentre dans un...."

Bref... tout de suite votre vision de la vie et la gestion de vos actions prennent un tour différent. On peut voir le côté positif de la chose : Si vous ne le faisiez pas avant, vous allez visiter des expos, aller au cinéma et voir des concerts pour ne pas passer pour un bulot devant votre lectorat. Désormais si vous voyez un type qui se noie, vous plongerez à son secours en pensant à comment vous allez tourner ça sur votre blog ce soir en soignant votre pneumonie. Sans blog, vous l'auriez regardé se noyer et au mieux vous auriez témoigné pour le journaliste stagiaire du canard local : "C'était horrible, il y avait de l'eau partout" rapporte Monsieur Nicolas J, 42 ans, témoin du drame.

J'avais lu il y a quelques années de ça, lors de la grande vague d'ouverture de blogs, qu'une telle activité modifiait le mode de fonctionnement du cerveau, comme si une case "blog" s'y inscrivait au détriment d'autres fonctions (il y a des gens qui ont payé pour faire une étude sur le cerveau des bloggeurs. rien que pour ça j'en étais restée sur le cul).
Traduction : bloguer vous fait penser différemment.
Re-traduction : maintenant pendant vos périodes de vacuité spirituelle, genre sur le trône au petit matin, dans le bus ou pendant une réunion chiante, vous ne pensez plus à ce qu'il va bien pouvoir se passer dans le prochain épisode de Sous le soleil, mais plutôt à ce que vous allez bien pouvoir raconter, et vous voilà à pondérer sur le sens de votre vie et ce que vous avez bien pu retirer de votre journée. C'est dire à quel point c'est dramatique, vous auriez pu gloser à l'infini sur la prise de poids de la présentatrice du journal TV à la place.

Que dire ? Vous vivez blog, parlez blog, mangez blog ? Avez vous besoin d'être enfermé ? Est-ce que comme l'alcoolisme ou la zoophilie votre obsession a des conséquences irréversibles sur votre vie privée ? C'était là le sujet, au cas où vous n'auriez pas encore pigé, mais je sais que tous les lecteurs de Zoridae sont beaux et intelligents, (me tapez pas dans les commentaires, je viens de vous faire des compliments, tudieu ! ) Bien sûr il faut savoir tenir votre langue en société, a moins qu'elle ne soit constituée que de blogueurs, votre tablée de restaurant se fout de vos statistiques comme de leur première cuite. En général, vos parents sont très fiers de votre blog et vos enfants s'en contrefichent, pendant que vous bloguez ils jouent sur la playstation au lieu de faire leur devoirs.

On fait quoi en conclusion déjà ? ah oui résumé, machinchose, ouverture. Et que personne ne me fasse remarquer que j'ai zappé le corps de la dissertation ou je mords.
Bloguer influe sur votre vie privée. Pourquoi ? parce que c'est une activité (ce qui veut dire que vous êtes actif pas passif et que vos petits neurones s'agitent lorsque vous bloguez). A tout prendre, je préfère passer trois heures devant mon ordi à déconner sur mon blog et ceux des autres, finir par rencontrer d'autres blogueurs, manger des épinards avec eux et enrichir ma vie de connaissances, de belles collaborations et des moments de pure marrade que de passer trois heures à faire de la cellulite sur mon canapé en matant le 20 heures de TF1 et Plus belle la vie.

Pour ceux qui ont sauté tout depuis le premier paragraphe je vais résumer en une phrase. Le blog n'est pas qu'une fenêtre ouverte sur votre jardin secret, c'est aussi une activité influent sur votre comportement général et votre manière de vivre et d'intéragir avec votre entourage. Pas forcément de manière négative d'ailleurs.

J'ai fait hors sujet. 2/20
Mes hommages.

48 commentaires:

Didier Goux a dit…

Excellent, chère Nefisa, excellent ! Mes chers collègues se sont bien un peu demandé pourquoi je riais tout seul comme un gogole, mais bon, d'un autre côté, ils commencent à être habitués.

Tiens, je vous propose un truc : un putsch ! On vire la Zori, vous et moi, et on prend le contrôle de ce blog. Ça vous branche ?

Nef a dit…

Pas de problème ! Heureuse de vous avoir fait rire. J'y ai passé 4 heures sur ce damné texte. Passant juste derrière le votre, je vous raconte pas la pression !!
(je pirate le compte blogger de Zoridae et je reviens )

Zoridae a dit…

DG,

J'ai une migraine aujourd'hui alors ne me cherchez pas des poux : je risquerais de mordre !

Nefisa,

IDEM ordure !

(Private message : tu peux commencer à l'écrire !)

Didier Goux a dit…

Je trouve votre texte bien meilleur que le mien, moins manche-à-balai-dans-le-cul, si vous voulez.

Nicolas a dit…

Ce texte est parfait : il a un résumé.

Bon, je fonce lire le reste.

Monsieur Poireau a dit…

Très bon Nefisa !

Je témoigne que Nicolas J écrit tout seul et super vite que c'en est énervant parce qu'ne plus il a quand même une vie privée alors que moi de moins en moins !!!
C'est vachement vrai le passage sur la manière de penser (tu vois, j'ai tout lu !) et la recherche du sujet du jour. C'est exactement comme cela que ça se passe !

Il manque juste une photo de koala à la fin !
:-)))

Nicolas a dit…

" "j'ai une vie moi, je ne pense pas qu'au blog, vous êtes tous des décérébrés, je suis la meilleure ! point barre ! " (oui c'est un argument de filles surtout)"

Ce n'est pas qu'un argument de fille ! Tu retrouves ça dans tous les billets critiquant le classement W. ! J'ai même vu une fois un type qui était un peu derrière Partageons mes âneries au classement général dire : "ce n'est pas normal qu'un blog avec toutes ses bêtises soit devant le mien qui est bien travaillé, bien sérieux, tout beau, parfait, ...".

N.B. : y repenser me rigoler tout seul (j'avais pris ça pour une attaque pour mon blog donc j'avais incendier le type alors que ça n'était qu'une attaque contre le classement !).

Gaël a dit…

trés bien il y a un résumé à la fin, on n'est donc pas obligé de tout lire !

Nicolas a dit…

Décidément, ce texte est bien. Je ne suis pas arrivé à la fin que :
1. Je me rends compte qu'il est déjà en lien chez moi (jegweb),
2. j'ai un autre commentaire à faire, très bien illustré par le "1.".

"bloguer vous fait penser différemment" : c'est très vrai. Avant je consultais l'actualité pour m'informer, maintenant aussi mais mon premier réflexe, sur chaque dépêche, est de me demander si je peux en tirer un billet ! Voire même de pester : "bordel, pourquoi j'ai lu ça alors que je ne trouve pas d'angle intéressant pour rebondir sur l'information dans PMA".

Nicolas a dit…

Gaël,

Tu n'es pas obligé de faire les mêmes commentaires que moi.

Nicolas a dit…

Ca y est j'ai tout lu !

Je répète : je suis d'accord avec la conclusion. Encore un exemple : hier soir, j'étais en bordée avec Michou et Tonnegrande. Les deux étaient plein (encore plus que moi, c'est vous dire). Je les regardais bêtement en me demandant quelles conneries j'allais pouvoir mettre sur le blog...

Je réponds au commentaire de Poireau : oui. Faut compter trois ou quatre heures par jours quand même.

Le célibat (et donc l'absence de courses à faire, de mômes à torcher, de yaya à aider) est bénéfique pour le blogage !

C'est bien la vie privée qui influe les blogs ! Et les classements...

Cochon a dit…

je crois que je n'ai jamais autant ri devant mon écran ! Très bon texte et tout à fait réaliste. Ce qui est terrible c'est que je me reconnais. J'avais aussi pensé à sauver un type en train de se noyer ou de se faire tabasser, pour pouvoir le raconter sur mon blog. Mais comme ce genre de situations n'arrive malheureusement pas assez souvent, j'ai été obligée de louer les services de petits truands de mon quartier pour jeter les mamies à la flotte...

Gaël a dit…

comment tu sais que j'ai un rendez-vous chez l'oculiste ?!

Mélina a dit…

Dans la mesure où elle avait vite fait de me ranger dans la catégorie des blogueuses fachos suite à ma réaction discrète à une ancienne blogwar qui n'a heureusement depuis plus lieu d'exister.
ceci excuse donc qu'elle ait été odieuse avec moi sur un chat alors que j'essayais juste de l'aider.
mais je n'en ai pas fait un billet, alors que ça aurait pu être un super sujet.
pour les mange-merde.
en revanche, odieuse ou pas, le billet est succulent même s'il ne se mange pas.
bravo.

Timothee a dit…

Sympa ce petit billet, il y a quelques similitudes avec ma vie de tous les jours. Ma copine regarde plus belle la vie...tous les jours.

dedalus a dit…

J'avais une femme, trois enfants, deux maitresses et quelques amis.

Maintenant j'ai deux blogs, quelques annexes, un compte sur Twitter et un autre sur Facebook.

Je suis heureux et je vous emmerde ! Et non, bloguer n'est en rien responsable du vide qui s'est créé autour de moi. Je n'ai plus de vie privée, ils ont prétendu que je devenais imbuvable : je les emmerde aussi !

Ce billet, c'est un tissu de conneries. En plus on n'écrit pas "On s'en fous", même si c'est pour dire que "Moi surtout, je m'en fous".

D'ailleurs, je m'en fous ! Non mais !

Nef a dit…

Zoridae : et merdeuh...

---

Didier Goux : vous me décevez comme troll. Mais merci maintenant zoridae est jalouse et me fait la tête.

----

Nicolas : que dire puisqu'on est d'accord. Pour l'argument de blogowar, c'est un truc que je lis souvent chez les filles, les blogowars de left blogs/kiwis, je zappe y'en a trop, alors je dois manquer pas mal de perles.

Sinon c'est vrai que je n'y ai pas pensé sur le coup, mais en plus pour certains, bloguer fait réfléchir, vraiment sur l'actualité, c'est tout bénef, dis moi !

-----

Monsieur Poireau : mince un mythe s'effondre.

Je voyais bien Tonnegrande et Didier Goux courbé chacun devant un écran, Jegoun les fouettant d'un martinet fait de cravates à chier : "esclave Goux : je veux un article sur Zac Efron dans trois minutes, Tonnegrande : analyse moi la crises des suprimes avec une comparaison avec un bistrot! allez au boulot ! "

-----

Gael : oui, j'ai pensé à toi et jegoun en l'écrivant.

----

Cochon, mais tu es pire que moi !

Et faire rire quelqu'un qui me fait systématiquement me gondoler quand je la lis, ca me flatte :)

----


gael : j'ai mes sources...

-----

melina : oui.

-----

timothée : Joli prénom. Merci. En fait je voulais mettre "des vieilles rediff d'hélène et les garçons" mais en écrivant je me suis rendue compte que fut un temps où je les regardais. tous les jours. Je ne pouvais pas m'enfoncer moi-même, j'ai ma fierté !!

------

dedalus : Lol, c'est malin, j'ai développé ton cas pourtant : tu es un geek qui regarde xena et buffy en mangeant des crackers, tu n'es donc pas concerné par ce billet !

Didier Goux a dit…

Nefisa : si j'ai réussi à vous brouiller avec l'autre feignasse esclavagiste, c'est donc bien que je suis efficace (comme troll).

Catherine a dit…

"Comment ça va aujourd'hui"
"Ben t'as pas lu mon blog?"

Très juste ! Ça nous arrive de dire ça !
Vous êtes une petite rigolote, Nef !

Zoridae a dit…

Nef,

Je considère que j'ai, d'ores et déjà, gagné !

:)

Marie-Georges Profonde a dit…

"A tout prendre, je préfère passer trois heures devant mon ordi à déconner sur mon blog (...) que de passer trois heures à faire de la cellulite sur mon canapé en matant le 20 heures de TF1 et Plus belle la vie."
Bien vrai ! (La blogueuse téléphobe que je suis approuve.)

Cela dit la cellulite se développe dans les deux cas, à moins de faire comme madame Darcos : poser un appareil à step sous son bureau (vu aux journées du patrimoine).

Tout ça pour dire que je suis évidemment très déçue qu'une fille qui a un blog de fille ne parle pas du vrai problème, "blog et cellulite". En plus avec ton billet on bouffe de l'aparté deux fois (OUI ce jeu de mot est très pourri).

mtislav a dit…

Zoridae, je trouve votre article génial.

Zoridae a dit…

Mtislav,

Bouhhhh...

Zoridae a dit…

Nef,

Plus qu'un... Chouette (ne sois pas trop dure hein ?)

Nicolas a dit…

Marie Georges,

Pendant les heures de télé, je suis au bistro. Je fais comment pour bloguer ?

M. a dit…

Bravo Nefisa tu as bien résumé la vie du blogueur, tisser du lien social et des liens professionnels, c'est tout à fait celà et je le vois dans ma vie de tous les jours.

Nef a dit…

zoridae: sale tricheuse tu en fait un comm qui ne servait à rien, tu as gonflé les résultat. (et m'a de par cette action irraisonnée mis entre les mains l'arme idéale pour accomplir ma vengeance ! )

-----

Didier Goux : Rassurez vous, On a pas besoin de vous pour se crêper le chignon quotidiennement.

--------


Marie George : as-tu la moindre idée de ce qui va t'arriver si tu ose encore appeler mon blog un blog de fille ? je t'arrache les dents une par une !
(on fait peut être aussi de la cellulite devant son ordi, mais on ne se ramollit pas le cerveau en même temps (et que celui qui regarde Arté trois heures par jour me lance la première pierre)

-----

Mtislav : C'est malin...

-----
Nicolas :
change de bistrot, prends en un avec le wi-fi

-----

M : Merci.
Pour des liens professionnels, je suppose que ça dépends des bloggeurs (je vois mal mes anciens employeurs lire mon blog. )

Nef a dit…

j'ai oublié Catherine : vous êtes fichue, c'est déjà trop grave. je propose une cure de minitel.

Dorham a dit…

Excellent,
comme les autres,
en revanche, ça m'a moins fait rire que flipper...

Je veux dire, c'est vrai...on y passe tout ce temps. On y perd tout ce temps. c'est horrible, c'est atroce !

Dorham a dit…

Parce que quand même entre bloguer et faire le veau devant l'écran du salon, y a d'autres trucs...

Nef a dit…

Dorham : blogger n'est pas une perte de temps. Mets en perspective.

On a plus de veillée au coin du feu le soir.

Les gens vont de moins en moins au bistrot, au marché, dans ces lieux ou l'on interagit de manière informelle.

blogger n'est qu'une reproduction de comportements grégaires. Ceux qui choisissent de blogger au lieu que sais-je... d'aller rejoindre un groupe de parole... ou rejoindre une association de gens qui leurs resemblent (veuf , portiers manchots, peu importe) ne cherchent au final qu'a reproduire des comportements que l'homme à toujours eu. Le lien social, tout ça. Même distendu, il est présent, ce n'est pas pour rien que ce forme des communautés bloguesque, que des amitiés (ou l'inverse) naissent.
C'est par pour rien qu'en général, on appelle le carnetiste, le Taulier de son blog.
C'est pour ça que j'oppose l'action de bloguer à celle de regarder la télé.

Et n'oublie pas que lorsqu'on ouvre un blog, c'est une démarche personnelle, certains son des bijous des œuvres d'art, d'autres l'ouvrent pour faire une recherche personnelle, d'autre pour s'entraîner, se motiver.

Oui peut-être que passer beaucoup beaucoup de temps c'est flippant, mais tant que ça ne devient pas extrême, je ne trouve pas ça malsain, au contraire.

Comme toute chose en fait.

Dorham a dit…

Oui.
Sans doute...

Cynique-ta-mere a dit…

Et Nefisa fait en plus de bons comentaires ! Tu devrais t'ouvrir un blog !

Nef a dit…

Tu peux pas développer ? je t'ai connu plus prolixte.

Non en fait, y'a un truc qui me fait flipper, c'est l'addiction qui peut en découler.

Par exemple, si je sors, si je bosse (sauf rares exceptions genre boulot ûber chiant) ) les blogs je m'en tape. je n'ai pas internet sur mon téléphone, il n'est connecté a aucun twitter ou autre. D'autre ne peuvent tout simplement PAS faire autre chose, scotchés à leur Iphone a longueur de journée.

Là j'admets, c'est flippant.

Dorham a dit…

En revanche, je n'ai pas dit que c'était malsain...

Et puis, je devais songer à haute voix en fait. Pour moi, je veux dire. Parfois ce qui est valable pour l'un ne l'est pas toujours pour l'autre... C'est une question d'aspiration personnelle et de tempérament.

C'est sans doute ce qui fait la qualité de ton texte. On peut l'entreprendre de plein de manière différente. Finalement, il n'est pas "consensuel" ton billet, comme tu le dis chez toi, il est "multi-directionnel". Chacun pourra développer une réflexion particulière dessus...

Nef a dit…

cyique ta mère : j'en ai trois (4, 5, 6 ? euh, bref, une paire quoi) knock yourself out !

Dorham a dit…

Nos commentaires se sont croisés. Oui, non, je ne parle pas de l'addiction. Enfin, tu en conviendras, tout est plus ou moins addictif, le foot à la télé, c'est addictif, le sexe est addictif. Après, tu distingues les degrés d'addiction en fonction des personnes.

Je crois qu'à la longue, on se guérit de l'addiction dure "blog", en tout cas, on pratique sans doute avec plus de recul. On est plus détaché. Ce qui était super dans ton texte, c'était cette relation qui mêle désormais existence et blog (car vie privée, c'est tellement restrictif) ; le fait que l'on a choisi un biais pour retranscrire inlassablement. Le hic, à mon sens, c'est que ça finit par un peu tout dévaloriser. Au lieu de concevoir qu'il y a des choses d'importance, on finit par se sentir tétanisé d'être trop souvent futile. Mais rien n'est futile, c'est juste notre regard qui devient blasé...

Oul, suis allé trop loin, je vois le périph' :)

Nef a dit…

"Parfois ce qui est valable pour l'un ne l'est pas toujours pour l'autre... C'est une question d'aspiration personnelle et de tempérament."

Exactement. Je ne vais même pas gloser tiens.

Par contre il va peut être falloir arrêter de complimenter mon texte, j'ai pas l'habitude et je vais me taper une grosse tête pas possible. La yaya va voir ça, mourir de terreur et on va croire que je l'ai fait exprès.

Nef a dit…

Bon. Je suis ton raisonnement (je vois le periph' aussi) par contre je n'arrive pas à développer celui que je voudrais y opposer (enfin opposer, pas vraiment en fait)

si j'ai un éclair de génie, j'y reviens (mais j'ai déjà largement épuisé mon quota de paroles sensées pour la journée, alors demain peut être. )

mtislav a dit…

Trop géniale, vous trouvez pas ?

Le coucou a dit…

Vraiment très bien ce billet, drôle, et juste. On peut s'y retrouver, même dans des conditions familiale différentes.
Avant carnetiste, il y avait aussi diariste…

Jeffanne a dit…

Etonnant ce billet, tout à fait l'idée que je me faisais d'un blogueur... Amusant aussi cette façon de décrire les choses... de citer ou décrire des personnes avec une incée d'élégance toute mêlée d'humour...
bravo.

Didier Goux a dit…

Nefisa : vous pouvez très bien continuer de refaire le monde avec l'autre Rital-alla, mais par pitié ARRÊTEZ DE DIRE "AU FINAL" !!!

Nef a dit…

mtislav : c'est fini oui ?

Le coucou : Merci. Mais il me semble que diariste était un anglicisme. Et d'ailleurs en anglais ça ne faisait référence qu'à un type de bloggeur. Bref, n'ergotons pas.

jeffanne : merci. ça me fait chaud au cœur de voir que même une non bloggeuse peut aprécier ce billet :)

Didier Goux : Vous avez raison. Je vous présente mes plus plates excuses. (j'expérimente un nouveau mode de gestion des trolls : être d'accord avec eux. )

Nicolas a dit…

Nef : c'est fini, oui ?

Pourquoi je me suis abonné aux commentaires, moi ! Je venais juste d'oublier que les blogs existaient.

Fansolo a dit…

Bonjour,
un peu en marge mais pas tant que ça : une histoire locale de blogueur (la mienne) qui pourrait vous interesser ;-)

http://www.lesamisdefansolo.com/2008/10/laffaire-dorlan.html

ohlebeaujour a dit…

rôôôô là là tous ces commentaires c'est dingue, moi qui allait dire: ben moi, j'ai décidé de ne plus trop répondre aux commentaires sur mon blog, vu que... je me paraphrase un peu chaque fois et dire merci ou je t'emmerde 10 fois par jour ça devient lassant, et puis on a un boulot à côté, et une vie privée (de tout... comme disait M Robin), moi non plus je n'ai pas de nègres, bref tout ça pour dire quoi? beaucoup d'humour, Zoridae a trouvé un nègre de talent, mais elle est partie en vacances alors?

Zoridae a dit…

Fansolo,

Bienvenu ici. On est tous avec toi... Merci pour le lien !

Ohlebonjour,

Bienvenu aussi :
Non Zoridae n'est pas en vacances !! Elle a juste des invités de temps à autre. Et elle les fait un peu travailler. Normal quoi ;)