mardi 10 juin 2008

Attention danger !

Sachez que vous qui me lisez, vous vous compromettez avec rien moins que la femme d'un incitateur à la pédophilie, d'un dangereux criminel de la blogosphère, jugé actuellement pour son usage décadent du linkage, sa bonne place dans le classement Wikio, ses copains influents, j'en passe et des meilleures. Il a même été accusé d'être tout une bande à lui tout seul. Les charges retenues contre lui sont aggravées par le fait qu'il est père d'un enfant en bas âge "qu'il aime mettre en avant".

Aujourd'hui, deux blogs ont publié, en même temps, une lourde charge contre mon compagnon qui en est tout chamboulé. Il a même parlé d'arrêter ses deux blogs et des poussières.

Mais, comme souvent, le débat est faussé dès le départ parce qu'on ne nous dit pas tout.

Ce que je peux vous dire, moi, par exemple, c'est qu'il y a deux mois que j'attendais un coup bas de la part de l'un de ces blogs. C'est pour ça que je les conservais dans mon Netvibes alors que Balmeyer essayait de les oublier.

C'est à Romans que certaines attitudes nous ont parues troubles. Une blogueuse, D., que nous avions rencontrée quelques semaines avant, à Paris, nous a ouvertement ignorés. Pourquoi ? Nous ne l'avons jamais su mais nous pensons que BN. a dû lui raconter une des salades peu ragoutantes dont elle a le secret. Quant à BN., elle passait son temps à cracher sur les blogs littéraires, Wikio et compagnie. Etant donné son statut à Romans, c'était un peu surprenant. Elle aimait en outre, beaucoup, ponctuer son discours de noms tels que : Ron l'Infirmier Brad Pitt Deuchfall tout en disant que la blogosphère, les influents, tout ça c'était de la merde. Sans parler des Bisounours mais nous y reviendrons.

Avant Romans, D. nous appréciait. Elle commentait sur nos blogs, elle nous avait même ajouté à sa blogroll.

Quelques semaines après, nous nous sommes rendus compte que nous n'y étions plus. Pourquoi ? Bal l'a demandé par mail et il lui a été répondu que nous n'avions plus besoin de soutien, que nous pouvions voler de nos propres ailes dorénavant...

Soit. Nous, nous l'avons conservée dans nos blogrolls jusqu'à aujourd'hui.

Ce qui aurait dû nous mettre la puce à l'oreille c'est la teneur de nos conversations le jour de notre rencontre avec BN. et D., à Paris. Nous étions contents, un peu intimidés aussi, surtout moi dont la présence avait été plus ou moins imposée par Balmeyer.

Nous avons choisi un buffet chinois pas cher près de la gare Saint-Lazare et nous y sommes restés plusieurs heures à parler d'écriture, de blogs, de rencontres de blogueurs bien sûr. Puis, nous avons discuté d'un récent billet de Bal. Il s'est avéré que ces deux dames ne croyaient ni l'une ni l'autre à la beauté intérieure. D. a expliqué son point de vue à mon compagnon pendant que BN. me décrivait le sien. Je n'ai pas tout compris. La discussion était tellement tendue que j'ai certainement dû changer de sujet car je n'aime pas les conflits. Ce qui m'a frappé c'est qu'en résumé si t'es moche t'es moche. La beauté intérieure ça n'existe pas. Tu es gros, chauve ou j'en passe tu es moche, irrémédiablement. Le charme, l'intelligence, oui peut-être, mais bon, ça ne fait pas tout !

L'autre sujet de conversation qui m'a hantée depuis c'est "La blogosphère ce n'est pas le pays des bisounours !". On nous l'a scandé avec insistance, à plusieurs reprises.

Et moi dans ma tête je pensais "Ah bon ? Mais nous si !". Bal et moi avons échangé un regard complice, on pensait la même chose.

Le pire c'est que c'est vrai.

Cette histoire sordide nous tombe sur la tête.
Balmeyer l'explique très bien dans son annexe, je ne vais pas recommencer. Je vais juste raconter ma version.

Je sais qu'il n'a pas fait exprès d'écrire "enfants nsu" après "accouche", je sais que tout écrivaillon qu'il est il n'a pas eu conscience de ce que cette association de mots pouvaient suggérer à des esprits tordus. D'ailleurs, quand quelques jours après il a reçu une demande de Wikio le priant de retirer ce titre il est tombé des nues et il l'a supprimé immédiatement.

Malheureusement il avait oublié Cozop qui garde une copie de tous les billets des blogs référencés. Alors aujourd'hui on l'accuse encore d'avoir fait republier ce billet par sa bande de copains.

N'importe quoi, comme si Cozop c'était une bande de copains !

J'avais ri aussi en lisant ce titre. Oui, parce que je voyais le jeu de mots sur "enfants habillés". Seulement nos amies d'hier guettaient dans l'ombre. Elles attendaient le faux pas qui leur permettrait d'attaquer. Pourquoi tant de haine ? Sans doute parce que nous sommes des Bisounours... A vrai dire je ne vois pas d'autre raison. Et quoi de mieux pour faire souffrir ces grosses bêtes au cœur tatoué sur la peau, que de les accuser du pire crime possible ?

Ce soir, à table, je me suis fâchée parce que Bal n'était pas avec nous, il ne mangeait pas, il ne pensait qu'à ça. Son fils lui parlait et il ne l'entendait pas. Nous avons fini par mâcher et remâcher cette histoire et il n'y avait rien à en tirer.

Les arguments de ses détractrices ne tiennent pas.
Le jeu de Quicoulol était de créer une espèce de buzz poétique. Les liens vers les copains tenaient du traquenard : attirer des amateurs de célébrités nues avec des titres alléchants. L'article en dessous était de la pure déconnade, ponctuée de mots "nus" et illustrée par des photos de Lénine. Wikio n'avait rien à voir dans le concept.

La preuve, Balmeyer ne s'est quasiment jamais linké lui-même. Il préférait diriger le faux public vers les blogs de ses amis blogueurs, pour piéger (gentiment) le voyeur et le lié.

Par habitude, comme dans les trois quarts de ses titres, Bal a écrit récemment, le mot "nus" après le mot "enfants" : on l'accuse donc je cite : de "jouer avec le public des sites pédophiles pour servir l’addiction à sa propre côte de popularité."

Quelle horreur ! J'ai envie de vomir !

Mais qu'est-ce qu'on a fait ?

On travaille, on élève notre fils, on passe nos soirées à écrire -car le blog c'est, pour nous, le moyen de satisfaire un besoin d'écrire qui date de l'enfance. On a sympathisé avec de nombreux blogueurs qui de temps en temps parlent de nous. Nous lisons des blogs que nous avons envie de partager avec nos lecteurs fidèles...

Et ce soir on se demande si on ne va pas écrire dans notre coin comme avant...

53 commentaires:

balmeyer a dit…

"il est tombé des nues" : tu le fais exprès dis donc ? On tombe des habillées, à présent.

Un truc : bien avant d'être mis dans le sac des forcenés du classement, quand Wikio m'a alerté, j'ai vécu cela comme un "avertissement" entre moi et moi-même. Les gens un minimum neutres n'ont pas décelé la moindre malice, mais dans cette bourde j'ai vu le signe d'un blogage automatique. Il fallait que je passe à autre chose. Cette part de connerie, je la reconnais.

Par contre, il y a vraiment un traquenard là dedans... ce qui m'étonne est que j'étais plutôt épargné par les critiques, j'étais au milieu de tout ça (Suisse, sort de mon corps). J'ai de ce fait défendu en privé tout le monde contre tout le monde, avec une constance qui m'apparait fabuleusement absurde ce soir, surtout une des personnes qui me flingue bien traitreusement. Alors qu'il aurait été tellement plus facile de faire corps avec la bande !

Nicolas a dit…

Du calme ! Balmeyer devrait tenir un blog politique pour savoir ce que sont les engueulades avec les abrutis.

J'ai envie de dire qu'il faut arrêter d'en parler pour ne pas faire de publicité aux grognasses mais je me connais... je crois que je vais en faire un billet !

Audine a dit…

Incroyable cette histoire ...

Et n'importe quoi, de la part de personnes petites, vraiment petites, et insignifiantes.

Mais Nicolas a raison : il faudrait arriver à vous blinder, ne serait ce que parce que nous on veut vous lire, et pas que vous "écriviez dans votre coin".

le chat huant a dit…

...faudrait retirer tous les articles et les galeries de tableaux de Balthus alors et autres peintres et écrivains ayant peint, écrit ou travaillé sur les enfants et lolitas....ils sont pourtant en bonne place dans les référencements.
Il ne faut pas se laisser impressionner par tous ces censeurs qui voient dans certaines associations de mots copulation et outrage aux bonnes moeurs.
Le pretexte de la pédophilie peut etre aussi un moyen de revenir à un obscurantisme détestable.
La totale indépendance pour vos écrits seraient de n e pas tenir compte des wiki machin et autres référencements communautaires, non ? Qui forcément génèrent ce genre de stupidité

Marie-Georges Profonde a dit…

- Je vous plains d'avoir subi la laideur intérieure de ces charmantes convives toute une soirée.
- Ce serait pas politique, cette histoire ?
- La réponse à ta dernière phrase est : nan !!! Et laisser la place aux décérébrées de la sorte ? Pas question !

Dorham a dit…

Je l'ai écrit sur un des blogs en question. Comme Z, l'association des mots enfants, nus et accouchements ne m'a pas sauté aux yeux.
C'était un pléonasme absurde !

C'est à dire quand même qu'il y a pas mal de gens qui distinguent des choses que l'on ne distingue pas habituellement. Des pros de l'abus de langage, des tordus de la sémantique.

Si je parle de "tordus", c'est que finalement, quand on met un peu le nez dans ce genre d'affaire, on se rend compte que l'on a du mal à distinguer des perversion d'autant plus qu'on en est pas atteint. Pour ma part, n'étant pas pédohpile, et père de surcroit, j'ai beaucoup de mal à entrer dans leur peau.

A l'inverse, celui qui devine la perversion partout doit en être atteint au minumum, pour la comprendre et en saisir tous les tenants et aboutissants.

Ici, on a finalement affaire avec deux personnalités ombrageuses, qui tirent de hâtives conclusions, parce qu'elles voient le mal partout. Je ne veux pas tirer des conclusions hâtives sur qui elles sont et le pourquoi du comment, mais quand on y réfléchit, ce genre de comportements est troublant...

Dorham a dit…

Et il n'est pas question que vous arrêtiez pour deux "individus" (je m'autocensure) pareils...

Dorham a dit…

Et Balmeyer, tu manges ou c'est moi qui viens te coller la fourchette dans la bouche (un Dorham qui te nourrit, je te dis pas la voie lactée d'aphtes après) :-)

Nef a dit…

je m'étonne de n'être pas passée à la moulinette avant toi balm, vu ma bannière plus que glauque. c'est donc très dirigé tout ça. haut les coeurs !!et rhabille toi.

Zoridae a dit…

Balmeyer,

On a suffisamment parlé de tout ça, je ne sais pas quoi te répondre...

Nicolas,

Non ! Pas quand on s'attaque à ma famille !

Audine,

Se blinder, on essaye mais quand on reçoit tant de haine concertée dans la figure ça fait mal quand même... Le seul tort qu'on a eu c'est de les rencontrer en vrai. Parce que tout ça c'est personnel. Je ne sais pas pourquoi mais tenter de faire passer un mec qui adore son fils et qui écrit si bien sur lui pour un incitateur à la pédophilie c'est de la haine pour moi...

Dodue a dit…

On progresse souvent avec ce genre de trahison et on apprend beaucoup sur le genre humain. Je pense qu'il ne faut pas arrêter vos blogs, cela n'a pas de sens. Il faut être vigilant et continuer. Plus on s'expose et plus on risque les attaques : la méchanceté, la jalousie...
Courage !

PipoBanjo! a dit…

J'ai été moi même, à peine débarqué de l'avion qui m'a mené jusqu'à vous, démarché par un sous-drône de classe B (robot peu évolué)qui m'a proposé sous le manteau de télécharger des sonneries Raymond Carver.

Où le vice ne va-t-il pas se ficher?

NDLR : je tenais aussi à vous remercier de vos commentaires et de la mise en exergue de mon blog dans votre post du dimanche. Grâce à vous je ne suis plus une île (je commençais d'ailleurs à trouver le temps long). Encore merci (merci!).

Didier Goux a dit…

Il faut d'urgence faire voter une loi afin que, désormais, les enfants naissent habillés : c'est indispensable.

(J'aurais d'autres choses à dire, il me semble, mais le "mode blog" ne me paraît guère adapté pour cela.)

Zoridae a dit…

Le chat huant,

Là tu parles de littérature, d'art. Je ne sais pas si tu as cliqué sur le lien qui relie à l'article de Quicoulol. Apparemment c'est l'association Paris Hilton et enfants n.. qui provoquent l'ire de ces dames...

Marie-Georges,

- Moi aussi parce que rétrospectivement je me demande si ça aussi ce n'était pas un piège...
- Non. C'est personnel.BN est littéralement obsédée par les histoires de classement, de Wikio et compagnie. Si on est en tête c'est forcément qu'on a triché et qu'on est pourri... Nous sommes Bal et moi, 17ème et 18ème en catégorie littéraire... De quoi l'agacer. Mais le fait est qu'on linke des gens qu'on aime vraiment bien. D'ailleurs on l'a pas mal fait pour l'une des deux à une époque...

Dorham,

Merci de ton soutien mais je ne suis pas totalement d'accord avec ton raisonnement par glissement.
Elles n'ont pas remarqué l'association de mots parce qu'elles ont des idées perverses. Non.
Mais l'une des deux est flic et je pense qu'elle a une conscience aigüe de ce genre de choses. Ce qui est tout à fait compréhensible.

Les deux attendaient un moyen de nous faire payer quelque chose qu'elles sont seules à connaître...

Donc, ce n'est pas qu'elles voient le mal partout, c'est qu'elle nous haïssent et veulent nous faire souffrir.

Dorham 2,

On n'en a pas très envie non plus...

Dorham 3,

Ce matin il n'a encore rien mangé, il est hyper triste et ça ça m'enrage !!!

Nef,

Elles te connaissent moins mais ne doivent pas t'adorer non plus : tu as gagné à Romans et tu es notre copine... Fais gaffe quand même !

Ant. a dit…

Mes gens, mes gentils,

C'est toujours dur de se prendre une baffe dans la gueule sans avoir envie de rentrer dans son trou de souris.
vous avez mon soutien, sans aucune réserve, ayant moi-même joué avec pas mal de mots-clés plus ou moins nus et à poil.
Mais faut pas vous laisser démonter par des mé(na)gères qui n'ont RIEN compris au fonctionnement de Cozop, ni des classements.
Je ne connais pas perso Balmeyer ni Zoridae, je ne fias qu'apprécier infiniement leurs écrits. Mais même si je suis réputé pour avoir l'esprit mal tourné, je n'ai jamais pensé à mal en lisant le fameux titre incriminé. Au contraire, ça m'a plutôt fait marrer. Alors que ce soit une bourde, OK, j'en conviens. Mais une bourde est par définition involontaire et ne justifie en RIEN un tel lynchage, qui plus est coordonné entre deux sites. Honte à ces deux-là, pour lesquels j'hésite entre l'envie de les pourrir d'insultes et le traitement par le mépris.
Balmeyer, Zoridae, les autres copains et copines, ne vous laissez pas abattre. On a besoin de vous!

(bon, j'arrête ici la bisounourserie pour aujourdhui, sinon je vais finir par faire une déclaration enflammée à Quicoulol et on va m'accuser de propager la perversion homosexuelle sur le net).

Cochon a dit…

Le titre ne m'a pas choquée non plus et je n'ai rien vu de pervers à cela. De toutes façons, plus vous allez briller, plus vous allez vous prendre des coups dans la gueule, il faut vous y attendre.
Votre talent littéraire est bien là et vous n'avez pas besoin de rameuter le public des sites de cul ou pédophiles pour avoir plus de passage sur vos blogs.
Comme disait Audine, il faut apprendre à se blinder (je suis très mal placée pour donner des conseils, vu qu'à la moindre critique, je m'effondre).
En tout cas, vous avez mon soutien moral (et je connais 2 ou 3 armoires normandes qui seraient ravies de s'exercer au catch sur ceux qui vous calomnient).
;-)

Zoridae a dit…

Mes réponses ont croisé de nouveaux commentaires...

Dodue,

Je sais, on me dit ça depuis l'enfance mais je n'y peux rien, je suis naïve et gentille et j'ai épousé le même en plus viril...
Merci en tous cas !

PipoBanjo !

Fais gaffe quand même :))

Bienvenue ici et merci pour ton commentaire... Je suis ravie que tu te sentes moins seul chez toi!

Didier,

Pas de problème, les mails c'est parfait dans ce cas !

Pour les autres, je dois y aller, je reviens cet après-midi !

Gaël a dit…

faut qu'il mange Balmeyer !
ça va pas non de se meurtrir comme ça ?!

le chat huant a dit…

zoridae : la page de paris hilton etc...n'existe plus....elle a été supprimée, alors je n'ai rien pu voir

balmeyer a dit…

Le Chat Huant : je l'ai supprimé le 26 mai, quand Wikio m'a contacté. Ils m'ont dit que des gens s'était offusqué de ce titre.

Je me suis dit que, même si je n'avais pas fait cette association volontairement, pour un quidam sur le web, ça pouvait prêter à confusion, si le type avait pas lu tous les billets avant. J'ai été assez deg', en vérité, car franchement tromper des gogos sur "Paris Hilton", c'est marrant, mais pas sur les gamins. Donc, je me suis dit : pas le moindre doute, j'ai supprimé le billet.

Je ne pouvais pas m'imaginer que ces "quidams" offusqués étaient en fait des gens qui connaissaient très bien mon blog depuis longtemps, et le contenu absurde de Quicoulol...

Monsieur Poireau a dit…

Pffffffffffff...
Nan mais on marche sur la tête, non ?
Evidemment qu'il faut continuer à bloguer nus avec Paris Hilton. Ne serait-ce que pour ne pas oublier d'en rire !!!

(quoi ? Il arrive que des enfants soit nus ! Mais quelle horrrrreur !).

:-]

Boby7713 a dit…

Je découvre l'histoire... Je suis scié !
Le hasard fait que, sous une autre identité, je me suis trouvé à faire très récemment quelques échanges avec l'attaquante principale...
J'ai donc lu sa diatribe sans très bien comprendre : le billet de Quicoulol m'a échappé... Et je ne pouvais concevoir que Balmeyer soit la cible de telles calomnies… Je ne voyais donc qu'une critique acerbe de Wikio, ce n'est pas la première, et, bof...
Je suis scié !
J'apprécie Zoridaë et Balmeyer. Je le redis, tranquillement. Mais vous n'avez pas besoin de mon soutien...
Je trouve ridicule la chasse au classement… Mais ça, il me semble que ça m’a déjà valu une remontée de bretelles…
Simplement, deux choses. Une petite réflexion...Souvenez-vous de quelle agressivité j'ai été la cible, pour deux ou trois malheureuses phrases dans un billet assez long où je disais ma souffrance... Et même les pirouettes désinvoltes deviennent alors des poignards... J'ai eu depuis deux ou trois occasions de voir des violences similaires ailleurs dans les blogs, à la suite de quelques mots malheureux... Il semble bien que la blogosphère, par elle-même, génère de genre de fulgurances... D'ailleurs, c'est l'auteur de la diatribe en question qui dit ailleurs (je cite) : « Une dimension affective a tendance à s’installer très vite, les enthousiasmes sont excessifs (les aigreurs aussi), des fidélités, des amitiés et empathies s’inventent aussi vite qu’on rédige un commentaire. » Pas que les aigreurs… La haine aussi apparemment.
Autre chose. Pas besoin d’être racoleur pour attirer les pervers du Web… J’y ai fait allusion plusieurs fois dans mon blog. Les requêtes malsaines, violemment perverses, m’agressent chaque jour. Aujourd’hui encore bien que le blog soit en sommeil. L’auteur serait donc responsable des visites perverses ?? Est-il vraiment nécessaire de les chercher ?? Non, ils sont là. Toujours. Et miss BD en a aussi, j’en suis certain. Et, réflexion annexe… Quand on est auteur de blog, a-t-on obligation de devenir délateur ? (J’ai vu ça plusieurs fois dans les commentaires des articles en question…) Désolé. Au risque d’aller moi-même en prison, je ne dénoncerai pas les tarés qui visitent mon blog… A chacun sa souffrance.

Dorham a dit…

Z.

Attention, je ne dis pas que les deux blogueuses sont deux pédophiles refoulés. Ce que je dis, c'est qu'en revanche, celui qui ne distingue pas la perversité de paroles, d'expressions malheureuses est ingénu. Et l'ingénuité, c'est précisément l'inverse du vice et de la perversion.

J'ai tendance à me méfier des gens qui montrent sans cesse les autres du doigt pour relever de prétendus travers, surtout lorsqu'il s'agit de procès d'intention. je maintiens donc qu'imaginer du mal, du complot, du vice chez l'Autre, sans aucune mesure est une forme de perversion, ou de folie si tu préfères...

C'est mathématique. Quand on te dit que la luxure c'est mal (c'est faux bien sur), comment peux-tu le savoir si tu ne sais pas ce que c'est que la luxure ? (c'est un exemple hein...)

Ce que je veux dire, c'est que 1 - faut être bien affranchi et retors pour imaginer qu'autrui puisse être à ce point tordu ; 2 - en prêtant à d'autres des intentions qui ne leur effleure même pas l'esprit on essaie de les polluer avec du vice dont il ne percevait même pas l'existence...

Je ne dis pas que Balmeyer ne sait pas qu'il y a des pédophiles. En revanche, et je m'inclue là dedans, je dis que nous ne pouvions deviner le problème puisque nous ne sommes pas conçus pour penser comme des pédophiles.

C'est tout.

Boby7713 a dit…

Je voulais rajouter : A chacun son boulot...

Plume a dit…

Moi j'aime les Bisounours, bonne continuation.
Les bourrasques peuvent toujours s'acharner sur les roseaux...

Blue a dit…

Je n'ai rien à ajouter sur le débat (en fait si, mais comme quelqu'un l'a dit plus haut, moins on en dit plus vite ça s'étouffe)

Mais je tiens à vous signaler la bisounours admiration que j'ai pour vos blogs à Bal et toi et le plaisir avec lequel je les dévore !

Zoridae a dit…

Ant.

Merci pour ton commentaire. Oui c'est du lynchage... On va bien s'en remettre, ile le faut mais ça va peut-être prendre un peu de temps.

T'inquiète pas, ici c'est le royaume des Bisounours, tu ne risques rien, tu as le droit des les aimer :)))
Quoique...

Cochon,

Tu as tout compris, nous n'avons pas besoin de rameuter, le public nous l'avons et nous n'avons pas triché pour l'avoir. Les amis : Gaël, Marc Vasseur, Nicolas qui nous font très souvent des liens le font parce qu'ils nous aiment bien - et c'est réciproque. Mais la vraie amitié bloguesque, elles ne savent pas ce que c'est !

Gaël,

Tiens moi non plus ça ne passe pas aujourd'hui. J'ai la gorge en feu : brûlures d'estomac (qui surgissent en période de très gros stress...)

Anne,

Ah bon ?
Hier un petit malin avait réussi à la faire s'afficher en cache. Tant mieux si ça ne fonctionne plus aujourd'hui.

Balmeyer,

Oui, ils se trouvent justement que ces personnes que nous connaissions relativement bien n'ont pas choisi de taper sur n'importe qui mais sur un "ami". Ami, qu'elles ont d'ailleurs cesser de fréquenter depuis belle lurette. Autant dire que le coup bas mijotait...

Mr Poireau,

On en rira peut-être un jour mais pas tout de suite...

Boby,

L'attaquante principale est obnubilée par Wikio et les classements. Pourtant elle en parle tous les deux billets. Il y a même un post it qui annonce la couleur depuis quelques semaines sur son blog.

Elle critique les commentaires parce qu'elle ne croit en rien. Les gens, pour elle, sont forcément manipulateurs, insincères, excessifs, tricheurs, intéressés. Moi, en tant que Bisounours, j'y crois. Quand tu m'écris, quand Cochon, Nicolas, Audine, Dorham, Didier Goux nous expriment leur soutien, j'y crois et je suis émue.

D'ailleurs nous nous sommes presque tous rencontrés (ou ça ne saurait tarder) et les affinités sont restées réelles après...

Idem pour les commentaires positifs qui ont d'autant plus de valeur que quand je rate un texte, on me le dit sincèrement.

Enfin bref, merci d'évoquer les requêtes perverses qui peuvent aboutir sur les blogs. Je voulais en parler dans mon billet et j'ai oublié . Je crois que pas un blog n'y échappe.

(En ce qui concerne la violence qui fuse parfois dans la blogosphère, le débat est intéressant mais on en parlera une autre fois si tu veux bien. Il y a une marge entre dire "Boby, tu déconnes, tu n'es pas sympa de dire ça de nous !" et accuser un jeune papa aimant d'attirer volontairement des pédophiles sur son blog pour faire monter sa côte de popularité.

Ellie a dit…

Désolée pour vous de tout ça. en voyant la référence que tu fais à Romans, je me félicite une fois de plus de n'y avoir pas mis les pieds : si c'est pour y retrouver les petites mesquineries de la vie de bureau...

Je me félicite d'avoir replongé en demandant un poste avec plus de responsabilités : le monde virtuel va désormais devenir encore plus lointain pour moi. Je vais continuer à écrire, sans doute, mais moins. Et lire les blogs, moins encore, je risque de manquer de temps.

Bref, écrivez, si ça vous fait du bien, et ne vous souciez pas des commentaires : vos écrits ne sauraient choquer que des esprits mesquins.

mtislav a dit…

Merci de nous mettre au courant de ces tracas. J'ai mis un bon moment à comprendre le problème du billet incriminé.

Hier, quelqu'un a atterri sur mon blog en tapant la requête "comment faire un pouette pouette en papier". Un autre a tapé : "blog de fille à colorier". Un dernier a tenté : "comment être drôle ?". Nicolas a fait de très bon billets là-dessus.

Je trouve sa réaction parfaite.

Modestement, j'ai réagi aussi sur mon blog en insistant sur les valeurs que nous partagions (l'humour quand on peut, la bêtise parfois, le goût des mots, pathologiquement).

Cochon a dit…

Je viens de lire les articles en question, en fait je devrais dire les diatribes enflammées contre Balmeyer.
Tout à fait le genre de nanas hystériques qui n'ont rien d'autres à foutre que de donner des leçons de morale aux autres et qui sont complètement fermées sur leurs jugements (évidemment irrévocables et définitifs).
Balmeyer s'est expliqué, elles ne veulent rien entendre... Alors il ne vous reste plus qu'à vous faire une petite séance de yoga, en buvant une tisane "nuit tranquille" devant un bon navet allemand soporifique. Et vous verrez, ça ira bien mieux après !

Zoridae a dit…

dorham,

Je comprends ce que tu dis, maintenant et je partage ton point de vue... Merci de te battre autant pour nous...

Plume,

Super :)) Finalement on trouve plein de gens qui aiment les Bisounours !

Blue,

Idem, merci beaucoup !

Zoridae a dit…

Ellie,

Merci de ton petit mot, tu as raison prends l'air !

Mtislav,

Merci à toi. en effet j'ai lu ton billet. J'y ai vu une allusion à tout ça mais j'ai eu peur d'extrapoler un peu trop !

Cochon,

Tu t'y connais en yoga toi je crois ?
;)

Anonyme a dit…

laisse(z) tomber la neige!

olive

roudodoudourou a dit…

Pareil, je découvre tout maintenant via le blog de Dorham.
J'ai toujours trouvé un peu étrange cette idée de classer les blogs, de faire des palmares...
Cette manie de tout classer.
'fin, si ça permet de mettre en lumière de bon blog, de les faire connaitre.
Dailleurs Balmeyer en a jouer avec humour, a un peu fait un pied de nez au système du classement, non?
Mais dès qu'il y a des classements il y a nécessairement des tricheurs,
des gens qui se débrouillent pour faire des croches-pattes,
pour déstabiliser l'adversaire.
C'est généralement plus facile que de le dépasser par ses propres forces.
C'est à ça qu'on a affaire, visiblement,
à des personnes jalouse de votre notoriété (totalement méritée).
Surtout continuez à écrire, sans vous occuper des commères.
Et continuez à être des bisounours,
si cela signifie ne pas être des cyniques forcenés, blindé et obsédés de notoriété notée (ce qui est quand même pas mal illusoire, non?).
Amitiès à vous deux.

roudodoudourou a dit…

Et avec le titre de ton blog, Zoridae, on ne t'as pas accuser de détourner en ta faveur les recherches de pervers?
:-)

Didier Goux a dit…

Cochon : non, justement, il ne s'agit pas de «nanas hystériques» (au moins pour l'une des deux, je ne connais pas l'autre). C'est pourquoi il est intéressant d'essayer de comprendre ce qui se passe.

balmeyer a dit…

roudodoudouroudou : franchement, au début de l'année, j'ai été content de découvrir un classement Wikio, ça ne pissait pas plus loin ! Je m'en foutais, c'était comme technorati, machi-it, myblogtruc, c'était du folklore, tout ça. Dans la mesure où c'était évident que 98% de mon énergie bloguesque était consacré à un truc un minimum crédible, je ne pensais pas avoir à me justifier.

Vers mars, j'ai compris que c'était chaud, les classements. Ça se tirait dans les pattes. Ça te valait la réputation de Néron du web. Mes potes gauchistes étaient traités de ploucs. Versac, blogueur numéro 1, se faisait traiter de nazi car il était en vue. Chaud ! C'était évident que ce truc n'était pas innocent. Premier degré, j'ai supprimé l'icône de mon blog principal.

Pour Quicoulol, qui vise Google, je comptais au contraire en rajouter ! Des tas d'icones :o) Mettre des fausses pubs adsense, des classements bidons...

Anonyme a dit…

Bonsoir,
je lis vos blogs respectifs depuis quelques semaines seulement et apprécie la qualité de vos écritures, la sensibilité qu'elles dévoilent.
Comme beaucoup, je n'ai compris la maladresse qu'il y avait à associer les mots "nus" et "enfants" qu'au cours de la lecture du message de Zoridae.
Toutefois, celui-ci ne m'apprend rien sur l'agressivité humaine, sur ce besoin de détruire autrui, particulièrement les bisounours, sous le plus futile prétexte à défaut d'une raison valable. Ce besoin s'exprime fréquemment à travers blogs et forums : il est bien plus facile d'attaquer derrière ce voile plus ou moins transparent que tisse internet, quand on a de compte à rendre à personne.
Bonne continuation ; surtout, continuez à écrire.

chat d'oc

Alain Chabat a dit…

Zoridae, Balmeyer,

J'ai connu ce que vous traversez, j'ai eu ces passages à vide, vous avez été victime comme moi de ces minables blogueuses, et nous ne sommes pas les seuls croyez moi !

Les personnes étant identifiées une plainte collective leur ferait le plus grand bien pour diffamation et non respect de la liberté privée. Quand vous voyez que ces personnes se présentent comme des femmes honorables c'est à mourir de rire.

Tôt ou tard ces vipères se mordront la queue entre elles.Car elles ne sont pas que deux ni trois.C'est la nouvelle perversion : tronçonner les blogs et pourrir la vie des gens sur la blogo !Bon courage !

Dorham a dit…

Allez, l'affaire est close. Elles sont "lassées de discuter". Réflechir aux conneries qu'on dit, c'est trop long et c'est chiant...

Finalement, sur le blog de l'une, ça tourne à la démonstration de sa réussite. Comms si c'était le problème.

Je crois que maintenant, vous pouvez reprendre le train en marche...C'était juste deux clowns bourrés croisés à la gare d'Annay sur Serin.

Bises à vous 2 !

Nelly a dit…

Je pense à vous!
quand j'écris les textes sur les mômes, j'hésite beaucoup avant de les publier, car certains peuvent entraîner des recherches à la con...
Une personne a dit ici que la lutte contre la pédophilie (certes nécessaire), à outrance peut avoir un effet inverse de putibonderie (joli mot).
Il faut que je prévienne ma fille(et oui)... qu'elle ne naisse pas nue de préférence...

Cephee a dit…

ça serait vraiment dommage d'écrire dans votre coin à cause de personnes qui interprètent de travers,enfin de façon détournée ...
de plus vous nous priveriez de vos talents d'écriture ^^

Coumarine a dit…

tu sais, je n'ai pas suivi tout cela de près...
Mais il n'est pas rares que les meilleurs (justement parce qu'ils sont les meilleurs..se fassent agresser par disons...des jaloux...
Parce que il faut bien reconnaître que c'est de cet ordre là...
Le classement vertical, c'est tout ce que cela mérite. C'est leur faire bcp d'honneur que d'y accorder de l'importance.
L'autre est alors désarçonné...
Continue comme tu es...tes lecteurs t'apprécient, et voilà!
Bonne journée à toi

Christie a dit…

mon commentaire d'hier ne s'est pas affiché. mon ordinateur a planté au même moment. Par contre comme je le disait chez Balmeyer tout à l'heure,lorsqu'un article ne plait pas pour x raison , on l'évite!
J'imagine mal balmeyer être votontairement malsain. Maladroit certes, un tantinet provocateur sans doute mais pas malsain du tout. D'ailleurs, s'il l'était vraiment, il n'aurait aucun lecteur car tout cela se sent. Je soutiens donc fermement Monsieur Bal et sa "tendre!"..
C'est plus ou moins la teneur de mon message d'hier!
J'avais même demandé je crois , je ne sais plus où: à quand la pétition de soutiens que je la signe ?

Ant. a dit…

Zoridae, ça n'a rien à voir avec ton billet, mais je n'avais pas d'adresse mail pour t'indiquer que tu es tagguée...

Zoridae a dit…

Merci à tous pour vos messages... Nous en avons été très touchés. Ce soir, nous tournons la page. Je ne pensais pas que ça se ferait si vite, c'est beaucoup grâce à vous !

(Ant. : Arg !)

yelka a dit…

j'arrive trop tard... mais je suis simplement contente que vous n'arrêtiez pas d'écrire à cause de personnes si laides et nulles intérieurement...
En écrivant encore et toujours, vous passez au dessus de cette jalousie, et vous prouvez que vous êtes plus "intelligents" que ces personnes dont la publicité est inutile car elle leur profiterait encore.. ce que je trouverais malheureux.
Je vous souhaite encore plein de mots et d'émotions, de beauté intérieur et de sagesse, de tolérance et d'esprit comme vous avez si bien su nous le communiquer jusqu'à présent.. et puis surtout, longue vie à vos blogs qui mettent de la poésie dans un monde Goldorak...

celeste a dit…

pffffff!

ne pas perdre son temps et son énergie avec ce genre de trucs!
vous avez du talent, vous aimez écrire, internet nous permet (encore pourvou qu'ça doure) cette liberté, profitons en sans nous laisser atteindre par les déjections des mécontents hargneux
laisser glisser
tout mon soutien :-)

Zoridae a dit…

Céleste, Yelka,

Merci beaucoup... Tout ça est derrière nous maintenant !

wajdi, bisounours ki craint pas la baston. a dit…

Waaah ! un de ce show bizz la blogosphère !...

Zoridae a dit…

Wajdi,

Oui, hein ?

Maxime a dit…

Outch!!!
Cette (mauvaise) histoire est folle!!
Ca va loin, très loin!

Zoridae a dit…

Salut Maxime, ravie de t'avoir rencontré :)

Bon, ce n'est pas la meilleure histoire à lire sur mon blog et c'est du passé maintenant :)