mercredi 4 février 2009

La lassitude du blogueur

Il semblerait que ce soit une obligé, pour le blogueur, de passer par des phases de lassitude, de rejet, de dégoût.

Les plus investis, les plus lumineux, les plus passionnés, les plus brillants, connaissent cela comme les autres. Et parfois il en sort de beaux billets. Je vous invite à en lire un de Didier Goux, à 11 heures, au Plafond...

12 commentaires:

Gaël a dit…

c'est M'sieur Goux qui s'y colle ?! ben dis donc !

Nicolas a dit…

Yes, c'est amusant cette phase où presque tous en même, nous ressentons cette "lassitude" !

PAT a dit…

Sujet intéressant et d'actualité...
je cours lire !

Marie-Georges Profonde a dit…

Dans mes bras, solidaires de lassitude :)
J'espère que ça ne se verra pas trop sur vos blogs, cette lassitude... Parce que j'aime bien vous lire, moi !

Homer a dit…

On y passe tous. Angoisse de la page blanche, ou tout simplement rien à raconter... Mais il faut se reprendre !

Dorham a dit…

Grand Gourou prépare suicide collectif de blogs, seconde quinzaine de juillet, apporter jus d'orange et cyanure.

mtislav a dit…

Quand on est doué, on peut rater son suicide...

Mathias a dit…

Ecrire un blog c'est d'abord écrire, donc il ya des phases où l'on n'a pas forcément envie d'écrire...
Logique mon cher Watson, non?

Dorham a dit…

Mtislav,

sans doute, mais j'ai eu le meilleur des maîtres : Jim Jones...je crois que je peux réussir...

J'avoue avoir beaucoup appris de Bobby Beausoleil aussi (rapport à toutes sortes de sévices...)

Bérénice a dit…

J'étais dans cette phase... je me suis soudainement sentie moins seule... merci donc pour ce billet...

Nicolas a dit…

Mathias,

"il ya des phases où l'on n'a pas forcément envie d'écrire..."

Est-ce une question d'envie ?

balmeyer a dit…

Nicolas : "presque tous en même temps"... je ne pense pas que ça soit un hasard.

On fait un blog "pour soi", et aussi pour l'émulation. Quand le "pour soi" se fatigue un peu, souvent, le "chez les autres" motivent, donne envie.

Si je prends le cas où les "blogueurs préférés" se taisent, et si moi même, je doute, il y aura tendance à se taire tous ensemble.

-----
Ceci dit, je me sens un peu comme le mec, le responsable du forum "suicidons-nous tous ensemble", le genre de type dont tu te demandes : "mais pourquoi il ne passe pas à l'acte, lui ?" :)