vendredi 22 août 2008

Vocawar

Est-ce que l'un d'entre vous pourrait dire à mon époux que l'expression "savoir y faire" utilisée comme suit est d'une plouquitude absolue ?

"Il sait y faire le coquin avec sa Maman."

"Elle sait y faire avec les hommes."

Merci d'avance.

Photo : Awbar

24 commentaires:

balmeyer a dit…

Quelle ordure ! Je n'en reviens pas !

Je lui ai soufflé l'idée d'une blogowar grammaticale et conjugale contre ses remarques perfides et elle attaque avant moi.

De toute façon :

- Soit j'ai raison (ce qui est le cas) et tu te couvres de ridicule pour le restant de ta blogo-vie.

- Soit j'ai tort : ton attaque sur ma plouquitude va paraitre tellement suffisante que tu te couvriras de ridicule pour la restant de ta blogo-vie.

- Soit j'explique que tu confonds cette forme avec le particularisme lyonnais du Y ("je vais y faire") et je dis que pour toi lyonnais = plouc et je convoque Trublyonne et Romain Blachier et tu vas voir que tu te ridiculiseras pour le restant de ta blogo-vie...

Si tu veux des conseils pour ta blogo-vie suivante, ceci dit, je suis prêt à t'aider. "De l'érotisme des hannetons", voire "de la pornographie des blattes", c'est une idée envisageable...

Zoridae a dit…

Balmeyer,

Je suis sûr que dans tous les coins de France existent des expressions réprouvées par l'Académie Française.

- Tu as tort.

- Tu dis que mon attaque est ridicule alors que tu viens de prétendre que tu la fomentais.

- Je ne confonds pas cette forme. Je sais bien que tout cela vient du même endroit. N'empêche, c'est plouc ! C'est comme lorsque tu dis "il va à sa maison"... Ça me révulse.

Bon sang, Mr Goux, à l'aide, nous allons nous étriper !

DBardel a dit…

Ah, tiens, justement, je me disais cet après-midi que Balmeyer s'exprimait très mal. C'est évident.

En plus, et ça j'ai vraiment du mal à y digérer, il prend Lyon pour le centre du monde. Alors que c'est bien connu, hein, les 69 savent pas conduire. Y'a qu'à les voir à Saint-Étienne : si une voiture te fait une queue de poisson, à tous les coups, c'est un 69. Tout ça pour dire que les si jolies et pittoresques expressions utilisant le "y" fleurissent avec bonheur bien au-delà de la vallée du Gier : "J"y ferai plus tard", "le papier, j'y mets dans le tiroir pour pas qu'y s'perde..." Mais c'est vrai qu'à Lyon, c'est moins charmant.

Mais bon, c'est sûr, s'exprimer avec élégance, il faut savoir y faire, ça s'improvise pas.

J'aime bien, l'érotisme des hannetons... ;-)

Dagrouik a dit…

En tout cas, la photo choisie pour illustrer ce billet est charmante. Ces deux "racoons" ont un regard plein d'intelligence ou d'humanité. Ça doit être de l'anthropomorphisme, mais je tenais à la dire.

Je suppose qu'il n'ont aucun rapport avec le conflit envisagé ?

DBardel (encore...) a dit…

"Il va à sa maison ?" !!! Quelle horreur ! Tout ça, c'est depuis qu'il est allé au coiffeur, je parie. Même qu'il paraît que c'est raté.

Eh ben...

AuReLiTiLyenne a dit…

Sinon, ces deux racoons "savent y faire" pour nous faire fondre... ^^

Audine a dit…

Tout pareil que dbardel, sauf qu'elle le dit vachement très mieux.
En même temps il est tôt. Et faut que j'aille à la poste résilier une assurance téléphone mobile que j'y ai pas écrit encore la lettre.

(dbardel, quel blog étonnant, drôle et riche !)

Didier Goux a dit…

Moi, je ne trouve pas ça plouc du tout. Mais, évidemment, venant de moi, je ne sais pas si c'est un soutien très sûr...

Et je trouve que vous devriez avoir un peu de pitié pour ce garçon qui, pedant ses vacances, a déjà dû s'appuyer Mmes vos mère et soeur !

Didier Goux a dit…

Sinon, l'idée d'une blogowar intra-conjugale me séduit assez...

Catherine a dit…

Moi je dirais bien, je sais Y faire avec les hommes ! Ça me semble correct et ... réaliste !

Zoridae a dit…

DBArdel,

Merci de ton soutien, tu me comprends ça fait du bien... Ce n'est pas vrai, Balmeyer s'exprime très bien la plupart du temps mais il y a des expressions qui me révulsent plus que d'autres !

Tu crois qu'on pourrait lui donner pour gage d'écrire sur l'érotisme des hannetons ?

Dagrouik,

Bienvenu ici !

Disons que la photo sert à me rappeler à moi-même, pendant les batailles sanglantes, qu'à la base nous sommes très unis...
(Si tu vas sur le lien de la photo, il y a d'autres très mignons !)

DBardel,

Là où on frôle le divorce c'est quand j'entends Kéké, entrain de jouer avec ses voitures, utiliser la même formule !

Aurelitilyenne,

Arg !

Audine,

Merci pour ton soutien, je vois que mon armée est composée de membres redoutables... mais attention ! En face il y a les Goux, il va falloir être forts !

(Smiley smiley !)

(Tu ne connaissais pas DBArdel ? Tu vas te régaler... Et surtout laisse lui des coms !!)

Didier,

Quelle cruelle déception vous m'infligez ! Vous du côté du "y", quelle horreur !

Didier,

Oui, moi aussi :))

Catherine,

Vous c'est vrai, je viens de lire le récit de vos dernières frasques mais pitié, plutôt : "Je sais m'y prendre avec les hommes" ou mieux : "les hommes ne me résistent pas !"

balmeyer a dit…

Merci à tous infiniment pour m'avoir donné raison.

Je précise qu'elle ne me reprend pas sur l'expression : " - Hey, la lampe est grillée, la changer tu sais y faire ? - Attends, je vais y voir", qui est utilisée à Lyon.

Je parle de l'expression figée "savoir y faire avec..." comme par exemple : "Décidément, ce blogueur là avec son chapeau melon, il sait y faire avec les femmes".

Celle là est complétement "orthodoxe", et pas plus du tout.

Pensez-vous, exemple trouvé sur Google, que "la Cause Freudienne" soient des nazes ?? Non ! NON !

Monsieur Poireau a dit…

Euh... Non !
C'est du langage parlé, on peut s'y autoriser quelques fantaisies, non ?
A moins d'y être en permanence équipé d'un dictionnaire...
:-)

[Cela dit, d'une manière général, le verbe faire, est un peu en français ce qu'est le ketch-up chez Mc Donald. On en met partout et il laisse un goût doucâtre et sucré, même sur des aliments de basse qualité !].

Georges F. a dit…

Le combat est titanesque, et la cause le mérite. Vous avez bien fait d'y prendre le blogoworld à témoin. En ce qui me concerne, ma position y est très claire : je m'y range résolument du côté de chacun.

philtre a dit…

Habitant depuis quelques années dans la région lyonnaise, je me souviens avoir été troublé par tant de "Y" pour si peu d'occasions de l'utiliser.

Et puis, je me rend compte avec cette "polémique" que j'aurais bien du mal à m'en passer maintenant.

Mais, avec mes multiples déménagements dans tant de régions françaises et quelques autres pays,je suis devenu un vrai caméléon des spécificités du langage.

romain blachier a dit…

je confirme, savoir y faire est une lyonnitude, confirmée non par l'académie française mais par la vraie, celle des Pierres Plantées!

Nicolas a dit…

Vous ne faites rien d'autre que d'y faire des conneries.

balmeyer a dit…

Blachier : faux frèes ! :-)

Est-ce que j'aurais confondu avec savoir s'y prendre ?

Ca doit être que, (merci Google), je suis plutôt lacanien, comme garçon...

Marie-Georges Profonde a dit…

Archiplouc.
Fous-y une mandale, s'il recommence.

Zoridae a dit…

Nefisa c'est toi ? Oh non ! c'est Marie-Georges :))

(Je constate que dans l'ensemble les femmes sont de mon côté et les hommes de mauvaise foi !)

balmeyer a dit…

Ca s'appelle de la galanterie. Ces véritables gentlemen ont-y trop de courtoisie pour t'y faire de la peine.

Nicolas a dit…

C'est surtout qu'on n'a pas envie de se faire chier avec ces histoires de gonzesses.

Elle n'ont pas compris ce qu'étais la galanterie : il s'agit de les faire passer devant dans l'escalier pour regarder leurs fesses.

Dorham a dit…

Très bien, "y" a guerre...je sais y faire ! A mort. J'y suis, y a qu'à !!!
Dis, t'as y été à la guerre ? T'as déjà y été ? En vrai ?
Ouais qu'y répond, j'ai y été, et j'ai su y faire, des gros trous de baïonnettes qu'y avaient partout.

Vivre le Y !

Et aussi vive le M !

et le C, et le A aussi, et les mecs déguisés en indiens !

Zoridae a dit…

Dorham,

Ah ouais alors d'accord tu prends direct le parti de Bal ! LE soutien entre mecs et tout ça ? Pfff...

(Et pourquoi YMCA ?)